Patrick PIED

Mon père utilisait les produits Goëmar, et j'ai continué. Je fais depuis longtemps du Wallis® sur mes variétés sensibles et du BM Start® sur toutes mes surfaces.

Concernant Vacciplant®, on me l'avait présenté il y a 5/6 ans, mais je n'avais pas voulu l'essayer parce que je trouvais pas que nous manquions de recul sur ce produit. Je me réfère au technicien de l'OP pour la conduite de mes vergers et celui-ci s'intéresse à toutes les nouveautés. Lors de notre réunion technique l'année passée, Goëmar a été invité à présenter Vacciplant®.

Malgré la forte pression tavelure cette année, nous avons très bien géré les premiers traitements. Nous avons traité au bon moment les dimanches, jours fériés et nuits, ce qui nous a valu de ne pas avoir de contamination primaire, mis à part sur 1 ha de Leratess. C'est donc ce qui m'a poussé à utilisé cette année Vacciplant®. J'ai substitué Vacciplant® (3 traitements) à mes fongicides que je faisais classiquement en période estivale, en gardant seulement un Captane® fin juillet. Nous avons eu un très bon niveau de protection cette année, qui a été constaté également en maladie de conservation sur les pommes sorties de frigos récemment, même s'il restera à valider sur les variétés tardives encore en frigo. Pour moi, ce bon niveau de protection est particulièrement dû à la bonne maîtrise de la primaire en fongicide classique, mais Vacciplant® en secondaire était une bonne alternative et particulièrement pour les maladies de conservation, car il engendre 0 résidu.